1928

Distribuer, mais aussi produire

A partir de 1920, la direction de Casino décide de ne plus se limiter à la vente mais de commencer à produire une partie de son offre. Elle rencontre en effet des difficultés pour trouver des fournisseurs capables de fournir en quantité suffisante les entrepôts et souhaite garantir un bon niveau de qualité. Des usines et ateliers se mettent progressivement en place à Saint-Etienne : boulangerie, laboratoire de pâtisserie et biscuiterie, atelier de torréfaction, distillerie de liqueurs, chocolaterie-confiserie, huilerie, moutarderie….