120 ans d'histoire

1898

Création par Geoffroy Guichard de la société des Magasins du Casino et Établissements économiques d’alimentation

L’établissement de la rue des Jardins est à l’origine le Casino lyrique de Saint-Etienne. Fermé pour cause de mœurs légères, il est transformé en épicerie de détail depuis 1860 et a conservé son nom initial : « Casino ». Après la famille Perrachon, c’est Geoffroy Guichard qui en devient, en 1892, le seul propriétaire.

1901

Invention de la marque de distributeur

Pour se protéger de la concurrence et promouvoir les produits fabriqués dans ses usines, la marque Casino est créée à partir de 1901, et déposée en 1904. Le nombre de produits à marque Casino se développe rapidement : épicerie, confiserie, charcuterie, parfumerie, droguerie, vins et spiritueux… Dès la création de la marque, la politique de qualité est affirmée. Les matières premières sont contrôlées et vérifiées afin que la qualité demeure régulière.

1948

Mise en place du premier libre-service

Lors d’un voyage d’étude au Etats-Unis et au Canada, l’équipe dirigeante observent l’organisation dans les magasins, notamment le self-service et la présence de meubles réfrigérés. Le 27 octobre 1948 s’ouvre à Saint-Etienne la première succursale en libre-service. Le succès est immédiat. En dix ans, 500 succursales adoptent ce nouveau principe de vente. En parallèle, la mise au point d’une véritable chaîne du froid commence. Les entrepôts sont peu à peu équipés de chambres froides, les magasins de meubles réfrigérés.

1960

Ouverture du premier supermarché

Le premier supermarché Casino, d’une surface de 700 m2, ouvre le 18 mai 1960 à Grenoble. Il fonctionne en libre-service et offre à la clientèle des prix très bas et un choix très étendu, dont des rayons spécialisés – charcuterie, boucherie, traiteur et un rayon froid très important. Les chariots permettent une circulation aisée. Autre nouveauté : la viande conditionnée sous cellophane dans un atelier de découpe visible par les clients. Les consommateurs accourent de loin pour découvrir ce nouveau magasin, incités par les présentations de masse. Quelques mois après, 4 autres supermarchés ouvrent.

1970

Ouverture du premier hypermarché

Le premier hypermarché Géant Casino ouvre ses portes à Marseille le 25 mars 1970. D’une surface de 16 000 m2, il s’agit d’un plus grand magasin de France. La galerie commerciale regroupe 41 commerces indépendants et une cafétéria Casino de 400 places. Le Géant Casino propose aux consommateurs quelque 65 000 articles pour l’habillement, les loisirs, la maison et bien sûr l’alimentation.

1992

Fusion avec le groupe Rallye, détenu par Jean-Charles Naouri

En octobre 1992, la société Rallye de Brest apporte au groupe Casino l’ensemble de son activité de distribution et de restauration. Le parc de magasins de Rallye se compose de 49 Hyper Rallye, 232 supermarchés Rallye Super, 29 Auto-Service, 70 cafétérias Marest et 6 entrepôts. A la suite de cette opération, Rallye détient 29% du capital total de Casino.

1996

Prise de participation chez Monoprix-Prisunic

En décembre 1996, le groupe Casino signe un accord de partenariat dans le domaine des achats et de la logistique avec Monoprix, filiale des Galeries Lafayettes. Monoprix acquiert en octobre 1997 la totalité du capital de Prisunic, avec l’appui de Casino qui devient actionnaire à 21,6% du nouvel ensemble. Il existe à cette époque 360 magasins Monoprix et Prisunic, répartis dans toute la France. En juin 2012, le groupe Casino acquiert les 50% de restants de Monoprix.

1997

Acquisitions de Franprix et Leader Price

En septembre 1997, le groupe Casino prend une participation majoritaire dans le réseau Franprix-Leader Price et s’assure ainsi une implantation nationale dans le discount avec 265 Leader Price et une présence importante en région parisienne avec 383 Franprix.

1999

Prise de participation dans le groupe leader colombien Exito

En 1999, le groupe Casino prend une participation de 25% dans le groupe de distribution colombien Exito. Comme Casino, Exito est lui aussi né en province, à Medellin, avec la création d’un magasin de proximité en 1949. Le groupe s’est développé autour d’un modèle multi-formats (hypermarchés, supermarchés, magasins de proximité et discount). En 2007, le groupe Casino devient l’actionnaire majoritaire de Grupo Exito.

2005

Nomination de Jean-Charles Naouri comme Président-directeur général

Actionnaire de référence du Groupe depuis 1992, Jean-Charles Naouri devient Président-Directeur général de Casino en mars 2005. Inspecteur des Finances, Jean-Charles Naouri a commencé sa carrière comme haut fonctionnaire. En 1987, Jean-Charles Naouri rejoint la banque Rothschild puis crée sa société d’investissement baptisée Euris. C’est ainsi qu’il rachète, en 1991, le distributeur breton Rallye. Convaincu du potentiel du secteur et des deux entreprises réunies, il apporte Rallye au Groupe Casino, dont il devient actionnaire de référence.

2012

Implantation décisive au Brésil

Déjà implanté en Uruguay et en Argentine depuis 1998, le groupe Casino devient en 2012 l’actionnaire de contrôle de Grupo Pão de Açúcar, no 1 de la distribution au Brésil. Cette prise de contrôle de GPA donne une nouvelle dimension au groupe Casino et le positionne parmi les premiers distributeurs mondiaux. En 2015, toutes les activités du groupe Casino en Amérique Latine seront regroupées autour de Grupo Exito.

2017

Partenariat stratégique avec le leader de la livraison alimentaire Ocado

En 2017, le groupe Casino prend une avance décisive dans le e-commerce alimentaire en signant un partenariat avec le cybermarché britannique Ocado. L’accord prévoit qu’Ocado fournira son expertise et sa technologie logistique pour bâtir d’ici 2020 un entrepôt automatisé de dernière génération en région parisienne et optimisera la livraison à domicile. Monoprix sera la première enseigne à bénéficier de cette plateforme logistique.

2018

Monoprix accélère sur le e-commerce avec Sarenza et Amazon

Monoprix rachète en 2018 Sarenza, le leader de la vente de chaussures sur Internet. Cette opération permet d’unir la puissance du réseau, de l’offre mode, décoration, beauté des équipes de Monoprix au savoir-faire d’e-commerçant de Sarenza pour faire émerger un leader « lifestyle omnicanal » inédit. Autre avancée décisive de Monoprix en 2018 : le premier partenariat commercial signé par une enseigne alimentaire généraliste avec le géant Amazon.